Article tiré de Begnews.ch no 4

Bien que situé essentiellement sur la Commune de Genolier, le Bois de Chênes est important pour les habitants de notre village. En effet, qui d’entre-nous n’est jamais allé dans ce petit coin de paradis pour se ressourcer, faire un footing, écouter chanter le vent dans les arbres, tenter d’apercevoir un pic noir, ou simplement pour flâner ?

L’intérêt scientifique, écologique et humain de la réserve naturelle du Bois de Chênes est d’une importance inestimable. Elle a une superficie de 140 hectares, parmi lesquels 38 ha sont en réserve intégrale et scientifique, où la forêt ne subit aucune intervention extérieure. Son accès n’est autorisé qu’aux piétons et uniquement sur les chemins.

En 1960, l’armée suisse voulait acheter le domaine du Bois de Chênes pour en faire un terrain d’exercice pour les chars blindés. Devant les fortes réactions négatives suscitées par ce projet, le Canton de Vaud a signé une convention avec la Commune de Genolier pour créer une réserve naturelle cantonale.

Cette convention expirera le 30 juin 2011. Il est donc déjà temps de se poser la question de l’avenir de la réserve. D’autant plus que plusieurs menaces planent sur le Bois de Chênes : forte urbanisation des villages environnants et extension des constructions proches de la réserve; projet de route en bordure de la forêt, projet d’exploitation de la nappe phréatique…

C’est donc pour faire entendre une voix propre à défendre et protéger ce lieu humainement et scientifiquement indispensable que l’Association pour le Bois de Chênes de Genolier a vu le jour le 28 octobre 2007.

Pour tous renseignements : Secrétariat de l’ABCG, c.p. 50, 1267 Vich
abcg@bluewin.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*